Recherche par mot-clé :

Recherche avancée
VISA MASTERCARD AMERICAN EXPRESS PAYPAL
FEdEx ENVOI POSTAL COLISSIMO SUIVI EXAPAQ ICI RELAIS

Distributeur exclusif AVEL

Qui sommes-nous ?   -  Contact  -  F.A.Q  -  Partenaires  -   Livre d'Or
Frais de port offerts dès 55 € TTC ( FRANCE Continent)
 
 
 


Paiements sécurisés :


Carte Bancaire, Paypal, Chèque, Virement bancaire

ENTRETIEN du CUIR



L'Entretien du Cuir en remontant dans le temps...



Les Origines


Si les origines du cuir remontent à des millénaires, celle des crèmes de bonnes qualités ne datent que du XXème siècle. L'ancêtre de la crème pour cuir est l'encaustique qui est née du mariage d'une essence solvante (la térébenthine) et d'un esther gras (la cire d'abeille).
A l'origine les cuirs étaient teints, dorés ou laissés tels quels. Puis l'usage de graisses ou d'huiles des plus vulgaires permit au cuir de conserver sa souplesse et de l'imperméabiliser.


Les Débuts


En 1723 le dictionnaire de Richelet définit le produit d'entretien pour cuirs comme une ''composition de cire, de suif, de noir de fumée, de térébenthine de Venise, de blanc de plomb et d'autres ingrédients que l'on fait bouillir''. Cette recette comprend tous les ingrédients d'un bon cirage mais ne s'est pas imposée car elle ne donnait pas satisfaction et était trop chère.
De nombreuse recettes firent leur apparition vers la même époque comme celle de Bachelier en 1749 ou Lebrun en 1777.
Elles furent cependant éclipsées sous le Premier Empire par le mélange suivant :
- Noir de fumée pour la teinte
- Oeuf battu pour la brillance
- Vinaigre servant de gomme pour lisser la surface
- Bière pour le liant


Cette formule donnait un brillant incomparable. malheureusement les problèmes d'écaillage, d'odeurs et de coulures par temps de pluie sonnèrent le glas de cette recette.
Plusieurs tentatives à base de bière et de vin furent tentées par des scientifiques vers 1820 et 1850. Aucun de ces traitements de surface ne permettait de nettoyer et nourrir le cuir en profondeur.


Saphir


Le début du XXème siècle voit réapparaitre une composition du type de celle de Richelet, à base de cire et de térébenthine améliorée économiquement par la découverte de nouveaux ingrédients comme la cire du Brésil (1825 par Vauquelin) ou l'Ozokorite de Moldavie (1836 par Malgati).
En 1925 le Rénovateur Saphir obtient la Médaille d'Or à l'Exposition Universelle de Paris. cette expérience et un effort de recherche constant ont fait de Saphir une référence mondiale dans le domaine de la protection et de l'embellissement des cuirs.
 
 
FedEx COLISSIMO SUIVI ENVOI POSTAL EXAPAQ ICI RELAIS MORY

Paiements sécurisés :
VISA MASTERCARD AMERICAN EXPRESS PAYPAL

Qui sommes-nous ?  -  Contact  -  F.A.Q  -  CGDV  -  Livre d'Or  -  Partenaires
 - Deutsch - English - 

Tous droits réservés Valmour -